C'est quoi le vin rosé ?
0

C'est quoi le vin rosé ?

C'est quoi le vin rosé ?

Vin rosé décrypté : Histoire, Couleurs et Fabrication 🍷🌸

Le vin rosé, témoin des jours de barbecue ensoleillés et des soirées conviviales entre amis, a sans doute su vous charmer par sa couleur attrayante, sa fraîcheur envoûtante et ses saveurs fruitées. Mais qu'en est-il réellement de cette teinte séduisante et de ce profil gustatif unique ?

Une histoire ancienne 📜

Le vin rosé est en réalité l'un des plus anciens types de vin. Son origine remonte aux civilisations grecque et romaine qui produisaient un jus de raison non-fermenté, apprécié comme une boisson rafraîchissante sur les marchés. 

En 1682, à Argenteuil, apparaît pour la première fois le terme "vin rosé", marquant le début d'une évolution constante. Toutefois, l'histoire précise du vin rosé reste complexe, certains pensant qu'il découle des premiers jus clairs de l'Antiquité.

Les teintes envoûtantes 🌈

Les nuances de rose pâle à saumon du vin rosé sont devenues sa signature visuelle. Mais comment ces couleurs si caractéristiques se forment-elles ? C'est simple, les peaux de raisin et le jus ne se côtoient que pendant une brève période lors de l'élaboration. Ainsi la gamme de couleurs rosées résulte du temps de contact entre les peaux et le jus. Les rosés modernes, avec leur contact court, affichent une teinte plus claire.

Petite anecdote : de nombreux champagnes rosés sont produits différemment, en mélangeant vin rouge et vin blanc avant la deuxième fermentation. Une autre méthode plus rare, mais plus qualitative, consiste en une courte macération du jus avec les peaux de raisin rouge.

L'Art de la vinification 🍇🍷

Vous pensiez peut-être que le vin rosé était simple à produire mais son processus de vinification est plus subtil qu'il n'y paraît. Trois méthodes distinctes donnent vie à trois types de rosés : macération, pressurage et saignée.

Vin rosé de macération

Les raisins noirs macèrent environ 24 heures avant la fermentation. Cette technique libère la pulpe, la peau, les pépins et le jus, donnant au liquide ses pigments et arômes caractéristiques. La fermentation se fait ensuite à basse température pour préserver les arômes.

Vin rosé de pressurage

Les raisins sont pressés immédiatement après la récolte et mis en cuve pour fermenter. Cette méthode courante crée des rosés à la teinte claire car le jus est séparé rapidement de la peau.

Vin rosé de saignée

Ce type de rosé est issu de raisins destinés au vin rouge. On démarre une fermentation classique comme pour un vin rouge, mais après une courte macération, une partie du jus, dès lors rosé, est transférée pour une fermentation séparée. On "saigne" la cuve, d'où le nom. C'est une méthode qualitative mais moins productive.

En résumé, le vin rosé révèle une histoire fascinante, des couleurs envoûtantes et un processus de fabrication complexe. Lors de votre prochaine dégustation, savourez chaque gorgée en ayant en tête l'héritage antique, les subtilités chromatiques et le dévouement des vignerons. Santé ! 🥂🍇

Quelques pépites : 

 

Auteur : Colin Lurot